Qu'est-ce que la migraine avec aura?
migraine-avec-aura-1.jpgmigraine-avec-aura-2.jpgmigraine-avec-aura-3.jpgmigraine-avec-aura-4.jpg

Migraine ophtalmique avec aura: symptômes, traitements et facteurs

La migraine ophtalmique avec aura

Symptômes de la migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique avec aura fait partie de la même famille que les migraines classiques. Tout comme cette dernière, elle survient par crise plus ou moins violente et se caractérise par des maux de tête insupportables. Le sujet devient alors sensible à de nombreux facteurs tels que le bruit et la lumière. Ces crises peuvent être très courtes, mais il peut aussi arriver que les maux de tête durent jusqu’à une heure. L’état dans lequel est plongé le malade est donc très sérieux et difficilement gérable. Très souvent, une isolation complète dans une pièce calme et sombre apparait alors comme la seule solution en attendant que les symptômes disparaissent. Cependant, la particularité de la migraine ophtalmique avec aura est que la crise migraineuse est précédée de symptômes visuels qui déclenchent chez le malade des hallucinations venant troubler le champ de vision. Ces derniers peuvent apparaitre sous différentes formes. La première est celle que l’on définit sous le nom de phosphènes, tandis que la seconde est appelée scotomes scintillants. Ces deux phénomènes surviennent juste avant la migraine en elle-même et peuvent intensifier l’angoisse et donc l’appréhension du sujet quant à la crise à venir.

Différence entre les phosphènes et les scotomes scintillants

Les phosphènes apparaissent petit à petit dans le champ visuel de son sujet. On peut les décrire comme de petites taches lumineuses semblables à l’effet qui suit la fixation d’une forte source de lumière. Les phosphènes peuvent apparaitre de manière fixe, mais il arrive aussi qu’elles puissent décrire de légers mouvements. Ces apparitions surviennent juste avant le début de la crise et elles provoquent généralement une alerte angoissante chez la personne qui redoute encore plus de voir arriver la migraine. On ne peut déterminer la part psychologique que ces lueurs peuvent engager, mais il est certain qu’elles revêtent un caractère anxiogène et stressant. Ainsi, le sujet, plutôt que de tenter de se calmer, entre alors dans un état de tension et d’appréhension. Les scotomes scintillants quant à eux, rassemblent des caractéristiques similaires à celles des phosphènes. Cependant, ils arrivent de manière plus brutale et, comme le nom l’indique, les lueurs venant entacher le champ visuel du patient ressemblent à de petits points brillants, scintillant de manière plus ou moins rapide. Tout comme les phosphènes, ils provoquent chez le malade une montée d’angoisse et de stress pouvant même accélérer la venue de la crise.

Quels peuvent être les facteurs?

La migraine ophtalmique avec aura reste une maladie mystérieuse dont les facteurs et les causes peuvent difficilement être déterminés. Tout comme les migraines sans aura, certains évènements ou états semblent favoriser les migraines. Par exemple, les périodes de règles chez la femme sont une période féconde aux crises chez les sujets migraineux. Certains produits alimentaires ont également la réputation de déclencher facilement des migraines. Le champagne ainsi que certains vins blancs font sûrement partie des plus célèbres. Un mauvais rythme de sommeil peut également être lié aux différentes migraines. Ainsi, les nuits trop longues ou trop courtes, ou encore les mauvaises positions adoptées pendant la nuit peuvent être la cause d’un réveil difficile avec la fameuse barre au crâne. Enfin, les causes de la migraine peuvent être liées à des problèmes de vue, ou encore des problèmes plus profonds nécessitant d’aller consulter un médecin qui saura vous diriger vers les spécialistes appropriés. En guise de prévention, le mieux que l’on puisse faire afin d’éviter les crises de migraine ophtalmique avec aura est de bien surveiller son hygiène de vie ainsi que son alimentation.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions